Le Trouvère

Acheter des billets
PreviousJanvier 2022
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di

Argument

 

Acte I : Il duello (le duel)

Le palais d'Aliaferia en Aragon. Le comte de Luna, amoureux éconduit de Leonora, ordonne à ses hommes de saisir un troubadour qui chante sous les fenêtres de sa bien-aimée.

Dans les jardins du palais, Leonora confie à Iñez son amour pour un vaillant chevalier vainqueur d'un tournoi. Elle sait que celui-ci partage son amour, car elle a entendu son trouvère chanter une sérénade sous ses fenêtres.

Alerté par le chant du trouvère qu'il entend au loin, le comte de Luna sort du palais pour livrer un duel avec lui. Leonora l'entend aussi, et se précipite au dehors. Elle tombe sur les deux hommes qui déjà ont commencé à croiser le fer. Leonora s'évanouit.

 

Acte II : La gitana (la gitane)

Dans le camp des gitans, Azucena et Manrico sont assis autour du feu. Elle raconte avec passion ses souvenirs et ses haines, et comment sa mère a été tuée. « Venge-moi » dit-elle à Manrico, qui se demande s'il est bien son fils. Elle le rassure et lui jure son amour de mère.

Elle rappelle à son fils comment, engagé dans une bataille contre les troupes d'Aragon, il a épargné la vie du comte de Luna, qu'il tenait pourtant entre ses mains. Il lui répond avoir entendu une voix venue du ciel, le suppliant d'épargner la vie du comte. Un messager vient annoncer à Manrico que Leonora, le croyant mort, s'est cloîtrée dans un couvent.

Dans le couvent, le comte et ses hommes viennent enlever Leonora avant qu'elle prononce ses vœux. Il lui chante son amour pour elle (Il balen del suo sorriso). Manrico et ses hommes, venus sauver Leonora, apparaissent alors dans le couvent, et s'opposent aux hommes du comte.

 

Acte III : Il figlio della zingara (le fils de la gitane)

Manrico est parvenu à mettre Leonora en lieu sûr dans son camp de Castellor. Le comte de Luna et ses hommes font le siège du camp. Ils capturent une bohémienne qui rôdait alentour. C'est Azucena. Ferrando reconnaît la femme qui avait autrefois jeté le deuxième fils de Luna dans le bûcher. Pour se défendre, elle appelle au secours Manrico, en criant qu'il est son fils. Le comte la condamne au bûcher.

Dans la forteresse de Castellor, Manrico et Leonora se préparent à être unis par le mariage. Au moment où leur union va être conclue, un messager arrive et annonce la capture d'Azucena et sa condamnation au bûcher. Manrico réunit ses hommes et se précipite hors de la forteresse.

 

Acte IV : Il supplizio (le supplice)

Manrico échoue dans sa tentative de sauver sa mère. Il est capturé lui aussi, et la mère et le fils sont retenus prisonniers dans le donjon du palais d'Aliaferia. Leonora, revenue au palais, échafaude un plan désespéré pour sauver Manrico. Elle propose au comte de Luna de l'épouser à condition qu'il rende sa liberté à Manrico. Le comte accepte son marché. Mais il ne sait pas que sa bague contient un poison qu'elle est décidée à absorber dès que son amant sera libéré. Ainsi elle échappera à cette union qu'elle refuse.

En se rendant au donjon où sont emprisonnés Manrico et Azucena, Leonora absorbe son poison. Elle pénètre dans la cellule et presse Manrico de partir. Mais il comprend que celle-ci a payé sa liberté au prix fort, quand il voit le poison produire ses premiers effets. Le comte arrive et trouve Leonora morte dans les bras de Manrico. Il ordonne que Manrico soit condamné à mort, et oblige Azucena à assister à l'exécution. Une fois le travail du bourreau achevé, elle révèle au comte que Manrico était son propre frère en s'écriant « Tu es vengée, ô ma mère ! »

Programme et distribution

Opéra national de Paris - Opéra Bastille

Opéra Bastille

Un grand théâtre moderne
L'Opéra Bastille est l'œuvre de la Société canadienne-uruguayen architecte Carlos Ott, qui a été choisi en Novembre 1983 après une compétition internationale qui a attiré quelque 1.700 entrées du architectes. Le théâtre a été inauguré le 13 Juillet 1989.
Son architecture est marquée par la transparence des façades et par l'utilisation de matériaux identiques pour les deux intérieurs et les extérieurs.
Avec ses 2700 places acoustiquement homogènes et de ses équipements de scène uniques, ses paysages intégré, des ateliers de costumes et d'accessoires, ainsi que ses aires de travail et de nombreuses salles de répétition, l'Opéra Bastille est un grand théâtre moderne.

Équipements de scène

Fosse d'orchestre, mobile et réglable, peut être couverte; à son maximum il peut accueillir 130 musiciens
Scène principale, à 45 m de haut, 30 m de large, 25 m de profondeur, composé de 9 ascenseurs permettant plusieurs niveaux pour être créé et soutenu par trois ascenseurs principaux, qui apportent un paysage de bas en haut stade
Zones de compensation, 4 zones de stockage avec les mêmes dimensions que la scène
Coulisses, avec son plateau décor
Zone de circulation, des paysages stockés temporairement entre la scène, des ateliers et scène de répétition
Scène de répétition, la Salle Gounod, avec sa fosse d'orchestre et dimensions identiques à celles de l'étage principal


Le bâtiment

Superficie au sol: 22.000 m²t
Avec ses 2700 places acoustiquement homogè


Superficie: 160.000 m²
Hauteur totale: 80 m (dont 30 m sous le niveau de la rue)


Les auditoriums
L'auditorium principal


Surface: 1.200 m², 5% du total de la construction

Événements associés