Spartacus

Acheter des billets
Janvier 1970
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di

Ballet en trois actes


J.-C., Spartacus est le premier véritable ballet intégral de László Seregi, qui d'un seul coup devient une étape importante de la vie de la danse hongroise. Depuis 1968, les générations se succèdent à la chorégraphie à thème historique, qui traite l'histoire de l'ancienne révolte des esclaves de telle sorte que son véritable message n'est pas la rébellion elle-même, mais plutôt les émotions et les choix humains sous pression. "Le sujet restera éternel aussi longtemps que des personnes seront tourmentées, tuées et traitées injustement, et aussi longtemps qu'il y aura des personnes qui voudront se libérer". (László Seregi)

Programme et distribution

Spartacus : Gergely Leblanc, Gergő Ármin Balázsi, Iurii Kekalo, Balázs Majoros
Flavia, sa femme : Tatiana Melnik, Aliya Tanykpayeva, Lea Földi, Cristina Balaban
Crassus, général romain : Zoltán Oláh, Ievgen Lagunov, Dmitry Diachkov, Dmitry Timofeev
Gad, le Judéen : András Szegő, Maksym Kovtun, Richárd Szabó, András Rónai
Crixus, le Thracien : Dávid Molnár, Taran Dumitru, Miklós Dávid Kerényi, Kristóf Morvai
L'Africain : Mikalai Radziush, Vladyslav Melnyk, Takaaki Okajima, Noel Ágoston Kovács
Julia : Jessica Carulla Leon, Kristina Starostina, Sofia Ivanova-Skoblikova, Inés Furuhashi-Huber
Claudia : Lili Felméry, Ellina Pokhodnykh, Diana Kosyreva, Elizaveta Cheprasova

Erkel Théâtre

Ouvert en 1911 à l'origine, le Théâtre Erkel est le plus grand bâtiment du théâtre de la Hongrie. Son histoire est intimement liée à l'âge d'or de la performance de l'opéra hongrois, avec des sommités comme Luciano Pavarotti, Placido Domingo, Éva Marton et Grace Bumbry tout avoir foulé la scène d'un bâtiment dont l'acoustique sont considérées comme de la légende de l'opéra. 

 

Après avoir volets pour plus de cinq ans avec son destin dans le doute après la fermeture en 2007, le gouvernement hongrois année dernière a donné 1,7 milliard de forints en subventions pour le renouvellement du théâtre, permettant à l'Opéra d'État hongrois à rénover le Théâtre Erkel à un niveau approprié pour tenant performances. 

 

Une grande partie des travaux de rénovation ont eu lieu dans les coulisses, avec solistes et dressing partagé chambres et les espaces communs réaménagés et agrandis. En outre, l'équipement technique de la scène a subi une importante modernisation, tandis que les systèmes de services du bâtiment (eau, plomberie, chauffage et ventilation) ont également été mis à jour. 

 

Le public pourra désormais entrer dans une salle avec un tout nouveau look, tandis que tous les efforts ont été faits pour s'assurer que fantastiques propriétés acoustiques de la construction sont demeurées inchangées. Un facteur qui permettra d'accroître considérablement le confort est le système de ventilation moderne installé dans le salon. Bien que le nombre de sièges a été réduit de 1935 à 1819 en reposant les rangées de sièges pour plus de confort, le théâtre conserve néanmoins son rang comme le théâtre le plus élevé des capacités en Hongrie - et en Europe centrale et orientale.

Événements associés